Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

les carnets de l'écoutille et autres carnets de jazz

les carnets de l'écoutille et autres carnets de jazz

mes dessins de jazz tirés des carnets de jazz réalisés pendant les concerts au club de jazz l'Ecoutille , autres clubs de jazz parisiens et divers festivals de jazz ou autres festivals, pop, rock, blues, tango et musiques du monde


Emile Parisien

Publié par Didier Locicero

Emile Parisien

Emile Parisien, saxophoniste, est né en 1982. A partir de 1993, il fait partie de la première promotion du collège « Jazz » de Marciac, où il fait l’apprentissage de la musique auprès de musiciens confirmés comme Pierre Boussaguet, Guy Laffitte et Tonton Salut.

Au cours de ces années, il a la chance de côtoyer de grandes figures du jazz : Wynton Marsalis, Chris Mc Bride, Johnny Griffin ou Bobby Hutcherson lui donnent l’occasion de se produire auprès d’eux au festival de Marciac.

A partir de 1996, il approfondit cet enseignement au Conservatoire de Toulouse, où il étudie la musique classique et contemporaine, avec notamment Philippe Lecoq. En 2000, Emile Parisien s’installe à Paris. Depuis, il se produit en France et à l’étranger avec, entre autres, Daniel Humair, Michel Portal, Jean-Paul Celea, Jacky Terrasson, Claude Tchamitchian, Yaron Herman, Gueorgui Kornazov, Rémi Vignolo, Manu Codjia, Hervé Sellin, Charlier/Sourisse, Christophe Wallemme, Paco Sery, Eric Serra, le Syndicate (Hommage à Joe Zawinul), Bertrand Renaudin…

En 2004, il participe à la création du spectacle HIP 11, mêlant jazz et danse hip-hop. Cette même année, il affirme son identité artistique en fondant avec Julien Touery (p), Sylvain Darrifourcq (d) et Ivan Gélugne (b), Emile Parisien Quartet. Inspiré par les compositeurs du 20ème siècle comme par John Coltrane, Wayne Shorter ou Ornette Coleman, ce quartet donne un caractère expressionniste à sa musique, où prime l’improvisation. Repoussant les limites du concret, le groupe atteint grâce à la complicité des musiciens une expression très personnelle et résolument moderne.

En 2007, Emile Parisien est élu Talent Jazz du Fond d’action Sacem pour 3 années consécutives, avec ce soutien, le Quartet enregistre ces deux disques chez Laborie Jazz, en 2007 , « au revoir porc-épic », et en 2009, « Original Pimpant », tous deux unanimement salués par la critique généraliste et spécialisée.

En septembre 2009, Emile Parisien Quartet reçoit le prix Franck Tenot, révélation de l’année aux Victoires de la musiques et devient Lauréat du programme Jazz Migration mis en place par l’Afijma. Ce groupe a aujourd’hui régulièrement l’occasion de s’exporter sur le territoire européen (Allemagne, Suisse, Autriche, UK, Scandinavie).

Actuellement, Emile Parisien vient d’intégrer la nouvelle formation de Daniel Humair « New Reunion Quartet » ainsi que le trio de Jean-Paul Celea avec Wolfgang Reisinger, puis participe régulièrement au projet – «Nebulosa» du contrebassiste portugais, Hugo Carvailhais. On peut également le voir aux côtés du tromboniste Gueorgui Kornazov ou dans le groupe «Syndicate» ex «Joe Zawinul Syndicate» pour rendre hommage à la musique de Joe Zawinul.

(extrait du site du quartet d'Emlile Parisien)

http://www.emileparisienquartet.com/

Emile Parisien est un des artistes programmé au Festival Souillac en jazz 2013

http://www.souillacenjazz.fr/FR/1_accueil.html

Les images d'Emile Parisien réalisées au cours du concert de Bertrand Renaudin quartet en janvier 2007 à l'Ecoutille

Emile Parisien
Emile ParisienEmile ParisienEmile Parisien
Emile ParisienEmile Parisien

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents